LA VIE EN ROSÉ

Pure Saint-Tropez Août 2016

IL  SYMBOLISE LA PROVENCE, SES DÉJEUNERS ENSOLEILLÉS, SES APÉRITIFS ENTRE AMIS, SES DÎNERS MAGIQUES SOUS LES ÉTOILES. LE ROSÉ ASSOCIÉ À L’ART DE VIVRE DE LA RIVIERA SÉDUIT LE MONDE ENTIER, POUR LE PLUS GRAND BONHEUR DE SES PRODUCTEURS PASSIONNÉS  QUI D’ANNÉE EN ANNÉE N’ONT CESSÉ D’EN AMÉLIORER LA QUALITÉ.

Toutes les études annoncent la couleur… Le rosé est la production qui « connaît le plus de développement ces dernières années en termes de volume de production, de valorisation, de volumes échangés au niveau international et de consommation dans de nombreux pays » précise le Conseil interprofessionnel des Vins de Provence. Avec 7,3 millions d’hectolitres produits en 2015 et des volumes en progression de 50 % sur douze ans, la France s’impose comme le premier producteur mondial. La consommation du vin rosé à triplé en 25 ans (En 2015, 31,2% des vins consommés en France étaient des vins rosés, contre seulement 10,8% en 1990), preuve de l’engouement pour la belle robe pâle et le délicieux goût fruité.des vacances.

LA PROVENCE LEADER

En Provence, le rosé représente 90 % de la production viticole. L’export – en plein développement – occupe 21 % des volumes. Nos clients principaux sont les Etats-Unis, suivis par la Belgique et le Royaume-Uni. « Plus d’un tiers des rosés produits dans le monde viennent de notre région, une tendance en plein essor… » précise Christine Fayard à la tête avec sa famille des vins et vignobles Fayard à la Londe les Maures. Le Château Sainte-Marguerite participe pleinement à cet engouement : « Avec une augmentation de plus de 50 % du CA à l’export, notre développement s’est fortement accéléré ; 20 % de la production de nos rosés s’envole dans une quarantaine de pays, principalement en Europe et aux Etats-Unis. Nous développons des contacts avec l’Asie et l’Océanie – des marchés émergents -, notre objectif est d’atteindre 30 % de nos ventes à l’export. Nous avons de nombreux atouts pour cela, un statut de Cru Classé et des vins bio et Vegan de grande qualité ». De plus en plus de consommateurs internationaux montrent leur intérêt pour le rosé biologique de Provence, comme le témoigne le réseau de distribution du vin AOP Clos Real présent dans les pays du Nord (Allemagne, Irlande, Pays-Bas), en Suisse et même au Japon. Avec 30 % des volumes exportés, le Château Sainte Roseline, autre prestigieux Cru Classé de Provence, participe largement au phénomène. « Le développement international se concrétise depuis une dizaine d’années, principalement à destination des Etats-Unis, de l’Europe, du Canada et de l’Australie. La tendance générale est aux vins rosés fruités et vifs » explique Christophe Bernard, le directeur général et oenologue du domaine et du Château des Demoiselles.

LE PRESTIGE DU GOLFE DE SAINT-TROPEZ

Les consommateurs internationaux, particulièrement connaisseurs et exigeants, sont très friands des vins rosés prestigieux et élégants, produits sur la presqu’île de Saint-Tropez : le Château Minuty – véritable référence, les vins du Domaine Tropez et ceux du Domaine de la Rouillère présents dans les plus beaux établissements de Saint-Barthélémy et de Saint-Martin, de Belgique, d’Australie, de Hong Kong, du Liban, du Mexique… Véritables précurseurs, Les Maîtres Vignerons de la Presqu’île de Saint-Tropez exportent leurs vins depuis les années 60, d’abord vers le Royaume-Uni et la Belgique, puis aujourd’­hui vers une cinquantaine de pays sur les cinq continents. Le chiffre d’affaires export représente 35% du chiffre d’affaires total de la structure dont les meilleures ventes sont : « Le Château de Pampelonne, Le Mas de Pampelonne, Le Note Bleue, Le Saint Roch les Vignes, Le Cep d’Or » précise Liz Comte-Monk en charge de l’export. A tout seigneur, tout honneur, la cave des Vignobles de Saint-Tropez, fondée en 1908 au cœur du village, développe son rosé haut de gamme sur les cinq continents, mais bien plus, c’est tout « le prestige de l’identité tropézienne » qu’elle véhicule au delà de nos frontières conclut Alain Guichet le Directeur Général. De quoi voir la vie en rosé aux quatre coins du monde !

LA VIE EN ROSÉ

A symbol of Provence, lunches in the sun, aperitifs with friends and magical dinners under the stars. Rosé wines combined with French Riviera art de vivre are adored the world over. With 7.3 million hectolitres in 2015, and a 50% increase in production over the last 12 years, France is now the world’s leading producer of rosé wines. PROVENCE AT THE TOP In Provence, rosé makes up 90% of the wine made in the region. Exports are booming, and represent 21% of all wine sold. Our key clients are the United States, followed by Belgium and the UK. “More than one third of the world’s rosé wines are produced in our region”, says Christine Fayard, the head of the Fayard family wine business and vineyards, in La Londe-les-Maures. The Château Sainte-Marguerite is a major player in this operation: “With an increase of more than 50% in our export revenue, our development has accelerated hugely; 20% of our rosé wines are sent to some 40 different countries, mainly across Europe and the United States. We are also currently establishing links with the emerging markets of Asia and Oceania. We are well-equipped to achieve our goals, with a French Cru Classé label, and high-quality organic and vegan wines.” An increasing number of international consumers are turning to organic wines produced in Provence, a trend observed by the distribution network for AOP Clos Real wines, present in Germany, Ireland, Holland, Switzerland and even Japan. With 30% of all its wines sent abroad, the Château Sainte Roseline – another prestigious Provence Cru Classé – is also a key figure in this movement. “Our international development has been getting increasingly stronger over the last ten years, mainly in the United States, Europe, Canada and Australia. The general trend leans towards fruity, fresh rosés”, says Christophe Bernard, the Managing Director and oenologist at the Château des Demoiselles vineyards. THE PRESTIGE OF THE GULF OF SAINT-TROPEZ International consumers are particularly knowledgeable and demanding, and have a real penchant for the prestigious, elegant rosé wines produced on the Saint-Tropez peninsula. Their favourite tipples include the Château Minuty – a leading name in the region – the wines from the Domaine Tropez and from the Domaine de la Rouillère, which are served in the finest restaurants and bars in places such as Saint-Barthelemy, Saint-Martin, Belgium, Australia, Hong Kong, Lebanon and Mexico. The Maîtres Vignerons of Saint-Tropez are true precursors of this movement, and began exporting their wines in the 1960s, originally to the UK and Belgium and today to some 50 other pays scattered across all five continents. Their export revenue represents 35% of their total earnings. Credit where credit is due: the Vignobles de Saint-Tropez institution, founded in 1908 in the heart of the village, now distributes its premium rosé wine across the entire world. But this achievement is far more than bottles and numbers; the organisation in fact exports the “full prestige of the Saint-Tropez identity”. La vie en rosé, in the four corners of the globe!

No Comments Yet

Comments are closed