Les Voiles de Saint-Tropez MAINTIENNENT LE CAP

Textes : Carine Roux – Photos : Marc de Delley

Confirmé du 26 septembre au 9 octobre, le rendez-vous des Voiles de Saint-Tropez, désormais réparti sur deux semaines booste le moral des marins, des amoureux de la voile et des professionnels du tourisme. La magie semble éternelle au cœur de l’été indien tropézien…

DEUX SEMAINES DE BONHEUR SUR L’EAU ET À TERRE

« Régater sur deux semaines n’est pas vraiment une nouveauté puisque déjà du temps de la course d’origine – La Nioulargue – les toutes premières régates de Maxi en France s’y déroulaient indépendamment du reste des courses. » expliquent les organisateurs de la Société Nautique de Saint-Tropez. Pierre Roinson, le nouveau Président de la SNST, aux côtés du tropézien Tony Oller désormais directeur général de l’association, nous dévoilent le calendrier prévisionnel du plus beau rendez-vous nautique de la Méditerranée : « Le programme de la première semaine reste inchangé par rapport à celui que nous connaissons depuis des années : 5 jours de courses pour les voiliers modernes dès le 28 septembre et 4 jours pour les voiliers de Tradition dès le 29 septembre, sans oublier la journée des défis et la Club55 Cup le jeudi. La seconde semaine accueillera les plus grandes unités à Voile avec quatre jours de courses sur des parcours adaptés pour ces géants de la mer. A noter que tous les départs se feront devant le Port, dans le Golfe de Saint-Tropez.
A terre, les nombreuses animations en cours d’étude seront adaptées au mieux à la situation sanitaire »

« Les voyants sont au vert, nous pensons que l’édition 2020
« des Voiles sera une belle réussite ! »

Chloé de Brouwer, en charge de la communication de la Société Nautique de Saint-Tropez.

250 BATEAUX ANNONCÉS
Nul ne sait aujourd’hui (NDLR à la fin du mois de juin à l’heure où nous imprimons), avec certitude quelle sera la situation à la date des Voiles. « Comme nous le disons tout le temps Tony Oller et moi-même, pour l’instant rien n’est définitif.” Une incertitude qui concerne évidemment aussi les participants, même si les préinscriptions, traduisent une belle envie de naviguer et de venir régater aux Voiles avec plus de 200 voiliers classiques et modernes pour la première semaine, et potentiellement 50 la seconde précise la responsable de la communication, plutôt confiante. Parmi les marins célèbres qui ont confirmé leur présence citons Loïck Peyron le marin français le plus connu et l’un des plus titrés de la planète pour lequel « Les Voiles de Saint-Tropez est un magnifique écrin pour mettre en valeur les plus beaux navires de la planète », Jean-Pierre Dick le skipper des plus grandes courses autour du monde qui ne manque jamais de dire que « Les Voiles de Saint-Tropez sont une manifestation vraiment unique au monde ! C’est une grande fierté de posséder un tel évènement en France, à Saint-Tropez ! » ou encore Bruno Troublé l’homme-clé de l’America’s Cup qui sera sur le pont de « Corinthian » : un P Class Herreshoff de 17m construit en 1910 dont nous finissons la résurrection ! Il était à l’abandon depuis 1940, Il va revivre, 80 ans après, grâce à son propriétaire Sébastien Bazin… » s’enthousiasme l’homme de tous les records – il est le seul skipper français parvenu à hisser en 1980 un bateau tricolore, Le France III, en finale des challengers de la Coupe de l’America, il est également le seul européen intronisé de son vivant (en 2007), au sein du prestigieux ‘’America’s Cup Hall of Fame ‘’qui regroupe les légendes de la compétition dont Thomas Lipton, Charlie Barr, William Fife, Peter Blake…. 
« Chez les modernes, la présence annoncée des dernières nouveautés confirme que les Voiles sont le rendez-vous incontournable des grands chantiers : First Yacht 53, Solaris 44.2, J 122 E ou Grand Soleil 40. Près de dix bateaux de 52 pieds sont également préinscrits en IRC C augurant d’un niveau très élevé et de belles empoignades sur l’eau.
Du coté des Voiles Super Boats, en tradition c’est la goélette aurique Elena of London qui devrait tenir la corde en longueur avec ses très spectaculaires 50 mètres, devant l’un des plus impressionnants cotre Marconi, le plan Fife Cambria long de 40 mètres. Beaucoup de très bonnes nouvelles également du côté des grands modernes préinscrits avec l’ombre d’un monocoque de 100 pieds mythique, Comanche, le tombeur du record de la traversée de l’Atlantique en 5 jours, auréolé de victoires en temps réel dans les célèbres Rolex Sydney-Hobart et Rolex Fastnet Race. » explique la Responsable presse. « Nous espérons vraiment que Comanche sera aux Voiles pour la toute première fois cette année” confirme Mitch Booth, le skipper du bateau aux couleurs d’un preux guerrier indien “mais notre programme ne sera confirmé que quand nos armateurs russes auront l’autorisation de voyager en Europe… »

TROPHÉES : LA COURSE AU PRESTIGE
Parmi tous les enjeux sportifs sur l’eau, les trophées sont évidemment une motivation supplémentaire pour les concurrents qui, en fonction des classes et des années, y sont éligibles. C’est le cas par exemple pour les bateaux modernes avec le Trophée BMW, décerné au meilleur de la catégorie des Wally qui a été remporté l’an dernier par le 77 pieds, Lyra, ou encore du Trophée Loro Piana, décroché par le somptueux classe J Velsheda. Mais celui qui fait le plus tourner les têtes dans les catégories des yachts de tradition, c’est le très renommé Trophée Rolex. Décerné depuis 2006, il récompense chaque année le meilleur yacht classique de la catégorie retenue. Qui va prendre la suite du délicieux Cippino, vainqueur des Epoque Marconi B en 2019, ou de Viola, sublime vainqueur du Jubilée Fife pour le Trophée Rolex en 2018 ? C’est ce que l’édition 2020 des Voiles permettra de découvrir !
Au cœur de cette année si particulière, les Voiles de Saint-Tropez clôtureront la saison nautique et touristique en beauté, apportant une belle dose de magie, du soleil, une pluie d’étoiles, des étincelles, nous ressentons tous cette belle envie, malgré toutes les incertitudes…

PROGRAMME 2020

Semaine 1
Les Voiles de Saint-Tropez
Samedi 26, Dimanche 27 septembre
accueil des voiliers jusqu’à 20 mètres environ
(sauf pour certaines classes)
Lundi 28 septembre
régates pour les voiliers modernes
Mardi 29, mercredi 30 septembre,
vendredi 2, samedi 3 octobre

régates pour les voiliers modernes et les voiliers de tradition
Jeudi 1er octobre
journée des défis
REMISE DES PRIX Samedi 3 octobre


Semaine 1
Les Voiles Super Boats
Dimanche 4
et Lundi 5 octobre
accueil des grandes unités
(Wally, IRCA, Maxi yachts,
Grands Traditions, grandes Goélettes)
Mardi 6, Mercredi 7,
Jeudi 8 Vendredi 9 octobre

Journée J. Laurain, Journée des défis,
Club 55 Cup, GYC Centenary Trophy
REMISE DES PRIX Vendredi 9 octobre

Les Voiles de Saint-Tropez STAY ON COURSE

The Les Voiles de Saint-Tropez regattas, now extended over two weeks, are maintained scheduled from 26 September to 9 October. Such good news lifts up the mood for all sailors, sailing enthusiasts and tourism professionals. The magic seems eternal during the Saint-Tropez Indian summer…

TWO WEEKS OF HAPPINESS OFFSHORE AND ONSHORE
The programme for the first week remains unchanged from the one we have known for years: starting on 28 September, a five-day race for modern boats and starting on 29 September, a four-day race for classic boats, as well as the Challenge Day and the Club 55 Cup on Thursday. The second week will welcome the largest sailing boats with four days of racing on longer courses specifically adapted for these giants of the sea. Note that all departures will take place in front of the Port, in the Gulf of Saint-Tropez.
On land, various activities are being studied to be adapted to the sanitary situation.
‘We seem to have the green light; we think that the 2020 edition of Les Voiles will be a great success’, says Chloé de Brouwer, Communication Manager for the Société Nautique de Saint-Tropez.

250 BOATS EXPECTED
As of today (Editor’s note: end of June, right before printing), no one knows for sure what the situation will be at the time of Les Voiles. This uncertainty affects everyone, including the participants, even though the preregistrations reflect a great desire to sail and to race at Les Voiles with more than 200 classic and modern yachts for the first week, and potentially 50 for the second week, explains the rather confident communication manager. Some famous sailors have confirmed their presence, including Loïck Peyron, the most famous French sailor and one of the most successful sailors on the planet; Jean-Pierre Dick, the skipper of the greatest round-the-world races; and Bruno Troublé, the key man of the America’s Cup who will be on the deck of the ‘Corinthian’, a 17-metre-long Herreshoff P Class built in 1910, which has been given a second life! It had been neglected since 1940.
The confirmed presence of the latest novelties in terms of modern yachts confirms that Les Voiles remains a major event for the big shipbuilders: First Yacht 53, Solaris 44.2, J 122 E and Grand Soleil 40. Nearly ten 52-foot boats are also preregistered in the IRC C, which promises a very high level of performance and some great battles on the water.
For the Voiles Super Boats race, the A-Class racing schooner Elena of London should keep the edge with its spectacular 50-metre length, followed by one of the most impressive Marconi cutters: the 40-meter-long Fife classic Cambria. There are also many good surprises with the preregistration of great modern yachts, namely the mythical 100-foot monohull Comanche, which broke the prestigious TransAtlantic record—crossing in just five days—and won the famous Rolex Sydney-Hobart Race and Rolex Fastnet Race.

TROPHIES: THE RACE FOR PRESTIGE
Among all the sporting challenges on the water, trophies are obviously an additional motivation for the eligible competitors by class and year. For instance, modern boats can compete for the BMW Trophy—awarded to the best in the Wally class and won last year by the 77-footer Lyra—or for the Loro Piana Trophy, won last year by the magnificent J Class Velsheda. But the most spectacular race in the classic yacht class is the highly renowned Rolex Trophy. Since 2006, it rewards each year the best classic yacht in the given category. Who will take over from the gorgeous Cippino, winner of the Epoque Marconi B Group in 2019, or Viola, the sublime winner of the Fife Jubilee for the Rolex Trophy in 2018? The 2020 edition of Les Voiles will give us the answer!
For this very peculiar year, Les Voiles de Saint-Tropez will finish the nautical and tourist season on a high note, bringing a beautiful touch of magic, sunshine, a shower of stars, and sparkles. We all are looking forward this moment, despite all the uncertainties…

No Comments Yet

Comments are closed