SAINT-TROPEZ MASTERS

La pétanque star devant les stars

Les Masters de Pétanque ont lieu pour la première fois, les 23 et 24 juin à Saint-Tropez.L’occasion d’un coup de projecteur sur une spécialité qui, depuis l’époque de la bande à Barclay, a su réunir dans un même mouvement people et figures locales, jusqu’à s’ériger en véritable attraction – galéjades en plus ! – Place des Lices.

Le carreau médiatique

Pour le première fois ville-étape des Masters de Pétanque, qui verront s’affronter ce mois-ci au pied de la capitainerie les meilleurs mondiaux, Saint-Tropez n’a pas été « élu » par hasard… Il faut dire que la cité du Baillia le carreau médiatique. Il passe par l’agora de la pétanque qu’est la place des Lices. Premier nom qui vient en tête lorsque l’on parle de boules dans le Var. La conséquence de la ribambelle de noms célèbres qui se sont essayés au tir au cours de leurs étés azuréens. Qui ne s’est pas laissé aller à scruter les joueurs, histoire de voir si derrière ce chapeau de paille ne se cachait pas un acteur ou une chanteuse ? Les artistes tutoient le cochonnet dans le même jargon fleuri que les tireurs locaux. A chacun sa légende de boulomane. « Eddy Mitchell était assez adroit mais son crochet (lisez son mauvais geste) ne serait passé inaperçu qu’à Las Vegas », raconte un ancien. « Daniel Hechter fait, lui, dans la haute couture. Il mesure, jauge, regarde avant de pointer. Plus lent que lui tu meurs… Sur la place, on dit que «La lune a le temps de faire un quartier.» ! », poursuit l’aîné, hilare. Ici les tireurs baratinés ne savent plus où donner du fer. Et comme ce microcosme s’aime bien, il se charrie bien, joue les guéridons, c’est-à-dire les boissons, parfois les farcis. «Il vaut mieux gagner que perdre car ils ne boivent pas que de l’eau» dit Dédé, l’un des grands monteurs de ces parties plus folkloriques qu’intéressées. Car plus question de s’y plumercomme au bon vieux temps de Gunter Sachs.

Quand Lagerfeld succédait à Barclay

Autrefois juge de paix de ce théâtre apéritif, Eddie Barclay, muet et appliqué, jouait «très roulette.» Le précurseur en la matière. De Johnny Hallyday, Carlos, Darry Cowl à Eddy Mitchell, avant qu’une nouvelle génération incarnée par David Ginola, Clovis Cornillac ou Sophie Tapie, ne prennent le relais. Jusqu’à essaimer auprès des grands couturiers… Lorsqu’au printemps 2010, Karl Lagerfeld semble lire dans sa boule de pétanque frappée du sceau Chanel l’avenir de Vanessa Paradis, ce sport s’accorde davantage avec une coupe de champagne qu’avec un verre d’anisette. Le prologue du fameux défilé haute-couture sur le vieux port, où l’on peut contempler le couple Diane Kruger/Joshua Jackson se demander le sourire aux lèvres s’il vaut mieux tirer ou pointer, pendant que la fille de Mick Jagger et Jerry Hall, Georgia May, vise sans faillir le cochonnet. Un événement propre à introniser la pétanque comme le comble du « dernier chic » !

La jeune génération a repris le flambeau

D’ailleurs, même l’institution Sénéquier a son trophée. Avec toujours cette constante de retrouver ce temps « où les vedettes, mêlées aux Tropéziens, n’étaient plus des vedettes »… Felix Gray, Didier Barbelivien ou Patrick Bruel continuent d’alimenter la légende, d’un naturel décontracté. D’autres concours, comme celui des « Tropéziens de Lyon », symbole de l’amitié entre les deux villes,a profité du partenariat noué entre l’OL et la Boule tropézienne. Les hommes forts du club olympien sponsorisent alors l’événementavec, en fidèle représentant, le président Jean-Michel Aulas, qui fêtait les victoires en championnat de son équipe sous les platanes. Même le carré blanc aura droit de cité avec, durant l’été 2001, le « Pétanque X Trophy » co-organisé par le Papagayo et Penthouse. Ou comment les délurées Zara Whites, Dolly Golden, Olivia Del Rio, K-Sandra, Elodie Chérie, Katsumi et Tavalia Griffin, ont fait équipe avec des figures locales pour remporter un challenge torride ! Certains ont un challenge à leur nom, comme autrefois l’animateur Patrice Laffont. Des compétitions continuent d’être organisées en marge des Voiles de Saint-Tropez, du Classic Tennis Tour, etc. Et la jeune génération a repris le flambeau comme en témoigne l’équipe de jeunes entrepreneurs tropéziens qui se donnent rendez-vous régulièrement sur la place des Lices face à leur « Pablo » pour des parties bien arrosées de leur création Pastis 12/12, avec son nom qui correspond à la boule de match et sa bouteille surmontée d’un bouchon-cochonnet détachable !

 

 

Véritable institution De combien de compétitions régionales cet endroit fut-il le théâtre depuis le temps où les joueurs se contentaient de boules en bois (cloutées pour en accroître poids et résistance) avant que n’apparaissent les boules en acier dans les années 20 ? Les Tropéziens ont fait du sport de la spécialité plus qu’une passion, une véritable institution… Qu’ils ne souhaitent d’ailleurs pas réellement partager avec ceux qui font la Une des magazines « people »… « Les purs et durs préfèrent le jeu à la longue, la pétanque est réservée aux touristes, ou pour faire plaisir aux amis », glisse un habitué qui ne jure que par le jeu provençal. Qu’importe, les Lices des pétanqueurs, ont fini par devenir un forum, réunissant le tout Saint-Tropez fraternel et bon enfant.

SAINT-TROPEZ Where pétanque steals the light from the stars

This year on 23 and 24 June, the Masters de Pétanque tournament will bring together the world’s best players for the first time in Saint-Tropez. It will be an opportunity to shine the light on this Provence specialty: a sport that brings people together, including stars, local figures and the young generation, to a point that it has become a real attraction. Truth be told, this boules game is quite popular in the city of the Bailiff of Suffren. Indeed, Place des Lices is the first gathering spot that comes to mind when talking about pétanque in the Var region. As a result, many celebrities have come to learn the game during their summers on the French Riviera. Who has not closely observed the players just to see if an actor or a singer was hiding under a straw hat? Pétanque has even charmed great fashion designers… In spring 2010, Chanel organized an informal game prior to the House’s famous haute-couture fashion show on the old port. At the event, players enjoyed a glass of champagne rather than a glass of anisette. Karl Lagerfeld seemed to read Vanessa Paradis’ future in the reflection of his pétanque boule, engraved with the Chanel logo. The smiling couple Diane Kruger and Joshua Jackson wondered rather it was better shooting or pointing. And Mick Jagger and Jerry Hall’s daughter, Georgia May, successfully landed her boule close the jack. Even the Sénéquier institution and porn stars got their trophy… always trying to recapture a time “when stars, mingled with the people of Saint-Tropez, were no longer stars”. Locals have made this sport more of a specialty than a passion: a true institution. And they’re not really kin on sharing it with those who make the front page of people magazines… Regardless, Place des Lices has become a forum for pétanque players, bringing together the whole of Saint-Tropez in a friendly, fraternal atmosphere.

No Comments Yet

Comments are closed